Histoire des Faïences de Sinceny (Aisne)
Présentation

C’est en 1737 qu’est créée la Manufacture Royale du château de Sinceny par Jean-Baptiste FAYARD, seigneur du village et ancien gouverneur de Chauny.

 

La direction de la fabrique est alors confiée jusqu’en 1742 à Pierre PELLEVÉ, originaire de Rouen, qui fait venir de sa ville natale une équipe de peintres habiles et de potiers. Il sera remplacé, de 1743 à 1781, par Léopold MALRIAT – lorrain de formation rouennaise - qui assura le succès de Sinceny par une variété, une fantaisie et une recherche qui en font encore le charme.

Dessin d'Amédée Piette (daté du 12 sept 1880)

Dessin d'Amédée Piette (daté du 12 sept 1880)

La faïencerie connait la renommée entre 1737 et 1775 pour ses productions de grand feu décorées par les meilleurs peintres venus de Rouen, tels Pierre Chapelle ou Claude Borne, dont les figures historiées sont alors très prisées.

Après plusieurs faillites et reprises, la dernière manufacture, celle d'Autreville ferme définitivement en 1886.

Longtemps considérées comme des copies de faïences rouennaises, les faïences de Sinceny sont bien souvent originales par leur composition, leur éclat et leurs décors. Elles ont acquis leurs lettres de noblesse depuis quelques décennies, et font parties des plus belles collections françaises privées comme des musées les plus prestigieux.

"

Fayard choisit pour emplacement de sa future faïencerie des communs jouxtant le château à l’est…emplacements actuels de la mairie de Sinceny, de sa place et de la ferme… L’ancienne manufacture royale ferme définitivement ses portes en 1866 et ses derniers vestiges disparaissent pendant la guerre de 1914-1918

Extrait d'un ouvrage de Mme Chantal Soudée Lacombe

"