Le façonnage où quand l'objet prend sa forme

Il existe différentes techniques pour donner à la masse de terre la forme désirée.

Le modelage

C’est la technique la plus simple et certainement la plus ancienne. Le modelage consiste simplement en la mise en forme d’une boule de terre par la pression des doigts.

L’estampage

De petites boules de terre sont appliquées à l’intérieur d’un objet (calebasse, anciens pots cassés…). La terre est ensuite lissée.

Le Colombin

Technique du Colombin

Cette technique d’une étonnante simplicité a été utilisée par les premières sociétés primitives sédentaires. Avant l’apparition du tour, elle a permis la réalisation de pièces de grande dimension, et de formes totalement libres.

Le Colombin est un cylindre de terre, mince boudin long et étroit roulé sur une table.

La pièce s’élève progressivement par empilement des boudins. Elle est ensuite lissée et modelée, intérieurement et extérieurement avec un galet ou une planchette.

Colombin : Copie de vase néolithique

Copie de vase néolytique réalisé par la méthode du colombin

Plaque

Des plaques de terre réalisées à l’aide d’un rouleau (comme le rouleau à pâtisserie) sont assemblées.

Le tournage

Avec l’apparition du tour de potier vers 3500 ans avant Jésus-Christ au proche Orient, la poterie a subi une véritable révolution. C’est la technique la plus perfectionnée. Après avoir disposé une motte d’argile au centre du plateau rotatif, le potier centre sa terre puis la façonne pendant la rotation. Le tournage permet d’obtenir des pièces légères de révolution qui peuvent cependant être déformées par la suite.

 

Le moulage

Il permet la production de série. La terre n’est plus sous forme pâteuse, mais sous forme liquide par adjonction d’eau. La forme est donnée par un moule en plâtre qui a pour caractéristique d’absorber l’eau de la barbotine. La pièce sèche peut être démoulée, rectifiée, et au besoin ajustée.